Les foires médiévales

Avec la chute de l'Empire Romain, les échanges se sont beaucoup ralentis dans le continent européen.

Comme on le dit souvent, on n'arrête pas le progrès. Mais peut-être aussi, ne peut-on pas arrêter les échanges entre les individus. C'est pourquoi on voit naitre et se développer des foires dans la France médiévale.

 

Qu’est-ce qu’une foire ?

Une foire au Moyen-Age, c'est une sorte de marché où les gens s'échangent et s'achètent des objets.

Les premières foires sont des foires saisonnières et rurales. Elles permettent aux paysans d'échanger leurs produits agricoles contre des produits de la ville.

Mais au XIIIe siècle, les routes sont sécurisées et on commence à voir apparaitre des plus grandes foires, ou foires générales (internationales), comme les foires de Champagne et les foires de Provins. Dans ces foires, on échange des produits tels que des draps qui proviennent des manufactures du Nord de la France et des produits qui viennent des régions méditerranéennes. Pour constamment assurer la sécurité des marchands qui voyagent, "l'instrument en vue de change" apparait, c’est l'ancêtre de la lettre de change. Ce contrat permet aux marchands de ne pas transporter d'argent sur les routes puisque cette lettre de change garantit un paiement dans la ville d'arrivée. C'est un peu l'ancêtre des chèques.

 

Comment se déroulaient les foires ?

Ces foires générales regroupent énormément de marchands qui se déplacent ensemble entre les villes dans un convoi sous protection armée. Quand elles arrivent dans une ville, les foires se déroulent toujours de la même façon.

D'abord, les marchands s'installent avec leurs étalages et la foire ouvre. Les marchands présentent leurs marchandises aux habitants qui viennent les voir. Puis il y a une courte période où les clients payent tout de suite. Puis il y a la période de "payement de confiance". C'est-à-dire que le client achète et prend la marchandise qu'il a acheté mais il ne va payer qu'en fin de foire. Mais il n'y avait que peu de mauvais payeurs car les tribunaux étaient très sévères.

 

La fin des foires ?

Malheureusement, avec les guerres et les épidémies, les foires ont commencé à disparaitre mais il en reste quelques-unes aujourd'hui encore comme la Foire aux Laines de Châteaudun  ou la Foire de Provins.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire