La bataille d'Ostrolenka

Après avoir vaincu la Prusse, Napoléon se tourne vers les Russes stationnées sur le territoire actuel de la Pologne. Menant une campagne pendant l’hiver et des conditions météorologiques difficiles, il battit les russes. Pendant cette campagne de Pologne 1807, il n’y a pas que des batailles difficiles comme la bataille d’Eylau, la boucherie d’Eylau. Il y a aussi des victoires outrageusement faciles comme la bataille d’Ostrolenka.

 

Le contexte : la campagne de Pologne

« Cette grande armée prussienne a disparu comme un brouillard d’automne au lever du soleil. Il n’en reste plus rien… ».
C’est sur cette phrase prononcée lors de son entrée dans Berlin que Napoléon achève la campagne de Prusse en 1806. Seulement 20 jours lui ont été nécessaire pour éliminer et dissoudre l’armée de 200 000 hommes que les Prussiens avaient levé contre lui aux travers de plusieurs batailles dont les plus connues sont les batailles de Iéna et d’Auerstedt (la bataille d’Auerstedt étant trop souvent éclipsé).

L’armée de Napoléon est fatiguée après la campagne de Prusse et il souhaite attendre le printemps 1807 avant de reprendre les hostilités. Les conditions météorologiques et les chemins seront aussi plus praticables. Mais les Russes, sous le commandement du général Benningsen ne l’entendent pas de la même oreille et commencent à menacer les français fin novembre 1806.
Napoléon est donc forcé de se battre. Avançant au ralenti avec des chevaux ayant de la boue jusqu’au ventre, les deux armées se déplacent et des combats sporadiques ont lieu de temps en temps. Après avoir passer leur temps à se courir après, les armées se font face à Eylau le 6 février 1807. La bataille que l’on appellera « La boucherie d’Eylau » voit la mort de près de 50 000 hommes.
– « Quel massacre, l’entend-on murmurer en parcourant le champ de bataille le lendemain ! Et sans résultat ! Spectacle bien fait pour inspirer aux princes l’amour de la paix et l’horreur de la guerre ! »

Bataille de eylau



C’est quelques jours plus tard que la bataille d’Ostrolenka arrive et va redonner un peu le moral aux forces françaises.

 

La bataille d’Ostrolenka

La bataille a lieu le 17 février 1807 et oppose 20 000 français à 25 000 russes.
 

Ce jour-là, les russes décident d’attaquer la ville d’Ostrolenka après avoir vu leur avant-garde se faire
repousser plus tôt dans la journée.

Bataille d ostrolenkaC’est le 5e corp d’armée commandé par le général Savary qui engagea le combat. Les français attendent 9h que les russes soient bien engagés dans les rues de la ville pour les charger et les tailler en pièce. Les russes reculent et vont se réfugier plus haut dans la ville derrière des fortifications sommaires faites de sacs de sable.
A midi, les forces françaises partent à l’assaut et attaquent tous les côtés de l’armée russe. L’arrière garde est enfoncée et les flancs sont pulvérisés.
C’est la débandade dans le camp russe.
Alors que les forces étaient à peu près équilibrées, les françaises déploreront 60 morts dont un général et 400 blessés alors que les russes perdent 1300 morts dont 2 généraux et 1400 blessés.

 

Conséquences

Le général Savary recevra la légion d’honneur pour cette victoire et la bataille d’Ostrolenka figure sur l’Arc de Triomphe à Paris, sur de nombreux étendards de régiments français.
La campagne de Pologne continuera jusqu’à la défaite russe à Friedland le 17 juin 1807. La Russie signa la paix et rentra dans le blocus continental contre l’Angleterre.

Pour en savoir plus sur la campagne de Pologne : 
https://www.napoleon.org/histoire-des-2-empires/articles/campagne-de-pologne-de-1807/

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire