La guerre Iles Sorlingues - Pays-Bas

Le conflit entre les Iles Sorlingues et les Pays-Bas est intéressant et ce pour de multiples raisons.
Le fait qu'aucun coup de feu n'est été tiré et donc aucune victime fait de ce conflit le moins meurtrier de l'histoire.
Ce fait est d'autant plus surprenant que, débutant en 1651 et se terminant en 1986, cette guerre est la plus longue à ce jour avec une durée de 335 ans.

Ici, nous allons donc découvrir ce conflit particulier.

Les origines de la guerreDescription de cette image, également commentée ci-après

Le conflit entre les Iles Sorlingues (en rouge sur la carte) et les Pays-Bas (en vert) trouve son origine dans la deuxième guerre civile anglaise (1642-1652) qui opposa les royalistes et les parlementaires. En 1648, le général Oliver Cromwell repoussa les royalistes hors du Royaume d'Angleterre.
Grâce à la Royal Navy, en faveur du Roi, les royalistes se replièrent sur l'archipel des Iles Sorlingues, un chapelet d'îles au sud-est de l'île anglaise.

De l'autre côté, les parlementaires pouvaient compter sur le soutien et l'alliance des Provinces Unis (aujourd'hui les Pays-Bas) et sur leur marine.
Suite à de nombreuses pertes subit par la marine des Provinces Unies sous le feu de la flotte royaliste, l'amiral Maarten Tromp se rendit aux Iles Sorlingues pour obtenir réparation.
Comme il n'obtint pas de réponse favorable et comme le reste de l'Angleterre était au main des parlementaires, l'amiral déclara la guerre aux Iles Sorlingues le 17 avril 1651.

Cependant, en juin 1651, sous les assauts des parlementaires, les royalistes se rendirent sans avoir eu l'occasion de se battre avec les forces des Provinces Unies. Avec la rédition des royalistes, la guerre entre les Iles Sorlingues et les Provinces Unies fut oubliée.

Et 335 ans plus tard ...

Au fil des années, le mythe d'un conflit toujours existant avec les Provinces Unies/ Pays-Bas continuait de circuler sur l'archipel sans que personne n'y croit réellement. Mais, en 1985, l'historien et Président du Conseil des Iles Sorlingues, Roy Duncan, se décida à dissiper ce mythe. Il écrivit à l'ambassade néerlandaise de Londres pour s'assurer que ce mythe était faux. Mais, si le personnel de l'ambassade retrouva bien la déclaration de guerre de l'amiral Maarten Tromp, ils ne trouvèrent pas de traité de paix entre les deux territoires. L'ambassadeur néerlandais fut donc inviter à visiter l'archipel des Sorlingues et  signer un traité de paix le 17 avril 1986, soit exactement 335 ans après la déclaration de guerre ce qui en fait le plus long et le moins meurtrier des conflits qui ont eu lieu sur Terre.

Pendant la signature, les diplomates néerlandais s'amusèrent en pensant que leur marine aurait pu, légalement, attaquer et envahir l'archipel depuis toutes ces années

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire