Washington Irvin et la renaissance de l’Alhambra

Qu’est-ce que l’Alhambra ?

L’Alhambra est un ensemble fortifié qui surplombe Grenade, une ville située dans le sud de l’Espagne. Parmi tous les bâtiments qui la composent, c’est le palais de l’époque maure qui reste le plus célèbre.Résultat d’images pour grenade

Le nom « Alhambra » vient de l’arabe ‘al-Qal’atou (a)l-Hamra’ qui signifie « le château rouge ». Cela fait surement référence au fondateur de la dynastie des Nasrides qui pris Grenade en 1238 et fonda le site de l’Alhambra, Mohammed ben Nazar (‘al-ahmar en arabe) dit le rouge à cause de sa barbe rousse.
Son fils fortifia le site et ses descendants édifièrent de nouvelles parties pour former l’ensemble appelé Palais Nasrides.

Puis vint la Reconquista.

La Reconquista est la conquête par les catholiques de la péninsule Ibérique qui appartenait aux Maures musulmans. Elle s’achève en 1492 avec la prise de Grenade.
La prise de Grenade et la fin de la Reconquista maque, avec la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, la fin du Moyen-Age et le début de la Renaissance.

Après la Reconquista, les rois catholiques souhaitent effacer toutes les traces de l’Islam des territoires reconquis. Cependant, devant la beauté du palais mauresque, ils ne peuvent se résoudre à le détruire. Il servit même de résidence royale quand la cour des rois d’Espagne passait à Grenade.

Mais, avec le temps, le palais commence à tomber en ruine et ne fait l’objet que de petites restaurations à l’occasion des séjours royaux qui s’espacent de plus en plus.

Et c’est là qu’intervient Washington Irvin.

 

Mais qui est Washington Irvin ?

Qui est cet homme, nommé en l’honneur du premier président des Etats Unis d’Amériques, qui a montré l’état de délabrement dans lequel se trouvait l’Alhambra ce qui a conduit au début de sa restauration. 

Il est né en 1783 à New-York et est mort en 1859 à Tarrytown près de New-York.Washington irvin 2

Washington Irvin est un écrivain, homme d’affaire, avocat, grand voyageur, diplomate, militaire et homme de lettres américain. Seuls ses métiers de diplomate, grand voyageur et d’écrivain vont nous intéresser aujourd’hui.
En 1809, il écrit son premier livre « Histoire de New-York par Diedrich Knickerbocker », Diedrich étant seulement un nom de plume.

Mais pourquoi ce nom ? En fait, New-York étant une ancienne colonie hollandaise, les descendants des colons hollandais étaient surnommé Knickerbocker.

Il écrit ensuite « Le livre d’esquisses de Geoffrey Crayon », un recueil d’histoires qu’il publie entre 1819 et 1820. Ce livre qu’il écrit avec son deuxième nom de plume, Geoffrey Crayon, fait qu’il est considéré comme le premier écrivain de la jeune République Américaine (née le 04 juillet 1776 avec la Déclaration d’Indépendance).
Comtes de l alhambraCe livre popularise notamment d'anciens contes allemands aujourd’hui connu tel que The Legend of Sleepy Hallow, la légende du cavalier sans tête.

Il est ensuite nommé ambassadeur américain en Espagne et choisi de visiter ce pays qui est encore sauvage en dehors des grandes villes (notamment Madrid).

Il logera dans l’Alhambra, en piteuse état, pendant plusieurs mois et écrivit « Les comtes de l’Alhambra », livre qui changera le destin de ce lieu.
« Les comtes de l’Alhambra » est une alternance entre des comtes musulmans ou chrétiens concernant l’Alhambra et Grenade et des passages de sa vie dans ce lieu, notamment ses relations avec les personnes qui y habite et les décors qu’il voit et qui tombent en ruine.

La publication de ce livre par un écrivain connu  dans le monde entier marque le début de la restauration de l’Alhambra.

Les jardins de l’Alhambra sont à présent entretenus grâce au Patronato de La Alhambra, qui gère l'ensemble du monument et permet la visite à 7000 personnes par jour.

Washington Irvin mourut le 28 novembre 1859 dans son manoir de « Sunnyside » à Tarrytown près de New-York. Il venait tout juste de terminer la rédaction de son dernier ouvrage, Vie de Georges Washington, un ouvrage en cinq volumes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire