Combien de Reich allemands ont existés ?

Le lendemain de la mort du maréchal Hindenburg le 2 août 1934, le chancelier Adolf Hitler annonce la création du IIIe Reich qui remplacera la République de Weimar.
 

Mais s’il annonce l’avènement du IIIe Reich, c’est bien qu’il y en a eu 2 autres avant.
Petite découverte rapide des deux précédents Reich allemands.

 

Le premier Reich : Le Saint Empire Romain Germanique (962 – 1806)Saint empire romain

C’est bien lui le premier Reich allemand.
Créé par Otton, duc de Saxe dont le prestige était au plus haut à la suite de sa victoire face aux magyars lors de la bataille du Lechfeld, en 962, il durera 844 ans.
L’Empereur du Saint Empire était élu par les Princes Electeurs de l’Empire, les princes des plus importants états de l’ensemble tel que la Saxe ou le Brandebourg.

C’est dans le Saint Empire qu’est né la religion protestante ainsi que la Guerre de 30 ans.
C’est un empire qui a beaucoup influencé et joué dans le jeu international du Moyen-Age européen.

Il a donné des empereurs très célèbres tels que Frédéric II Barberousse, Otton Ier ou Charles Quint.

Il disparaitra en 1806 sur décision de Napoléon qui créera la Confédération du Rhin, un ensemble étatique qui lui était plus favorable

 

Le deuxième Reich : L’Empire Allemand (1871 – 1918)Empire allemand

Fondé dans la Galerie des Glaces du Château de Versailles avec le couronnement du roi de Prusse Guillaume Ier le 18 janvier 1871, c’est le deuxième Reich allemand.

Gardant son système d’état fédéral, c’est une monarchie parlementaire même si le règne de Guillaume II le poussera vers un plus fort pouvoir personnel.

Pendant l’Empire Allemand, le territoire passe d’un état rural à un des états les plus développés et industrialisés du monde (à la pointe dans la sidérurgie et la chimie) grâce aux montants des réparations de guerre versées par la France à la suite de la guerre de 1870-1871.

L’Empire Allemand ne survivra pas à la Première Guerre Mondiale. Abdiquant le 9 novembre 1918, Guillaume II scelle la fin de l’empire et laisse la place à la République de Weimar qui signera l’armistice.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !