Belga monnaie

L'échec de la première monnaie 100% belge

La brutale dévaluation du mark en Allemagne dans les années 20 entraîna dans la tourmente de nombreuses monnaies dont le franc belge.
La Belgique va alors décider de créer sa propre monnaie : le belga

L’Union latine est une convention monétaire signée en 1865 unissant cinq pays européens (France, Belgique, Suisse, Italie et Grèce) qui voulait créer un système monétaire international basé sur l’or et l’argent.

Mais les dévaluations répétées dans les années 20 et les importantes fluctuations du prix des métaux rendit compliqué la création de monnaie pour les pays signataires.
Fin 1925, la Belgique quitte l’Union pour battre (pour la première fois de son histoire) sa propre monnaie qui ne dépendrait de personne.

Cette monnaie fut nommée « belga » et 1 belga = 5 anciens francs belges.
Des pièces de monnaie et des billets furent alors créés et mis en circulation.

Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la population ne fut pas très réceptive à cette nouvelle monnaie.
Les commerçants exigeaient d’être payés en francs et les accusations d’escroquerie fusaient dès qu’une personne avait l’audace de vouloir payer en belga.

La monnaie fut alors jeté aux oubliettes de l’histoire pendant le chaos de la Seconde Guerre Mondiale et le franc belge reprit sa place après-guerre.

Aujourd’hui, Belga n’est plus qu’une marque de cigarettes et peu de belges savent qu’ils ont eu une monnaie qui leur était propre.

Belga cigarettes

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.