Bataille hemmingstedt

La bataille d'Hemmingstedt

La Dithmarse est un petit territoire de 1000 km2 dans le nord de l’Allemagne qui a longtemps été indépendant.

En 1474, le roi du Danemark Christian Ier obtient de l’Empereur Frédéric III du Saint Empire Romain Germanique la réunion des terres du Schleswig et du Holstein avec la Dithmarse pour créer un duché qui dépendra de la couronne danoise.
Mais les habitants du Dithmarse refusent et se révoltent en créant une Libre République d’Agriculteurs.

En 1500, voulant mater la révolte, les deux co-ducs du Schleswig-Holstein lèvent une armée de 12 000 hommes comprenant des fantassins, 2 000 chevaliers lourds ainsi que de l’artillerie.
En face, les rebelles ne peuvent aligner que 6 000 hommes, des paysans regroupés en milice qui défend ses terres.

L’armée ducale avance et prend rapidement Meldorf, un des deux villages les plus importants de la république.

C’est alors que les défenseurs décident d’utiliser le terrain à leur avantage.
Ils font sauter une écluse qui inonde une partie des terres, obligeant l’armée ducale à se masser et avancer sur une petite route.

Le 17 février 1500, ils sont bloqués par une palissade avec des canons près du village d’Hemmingstedt.
C’est alors que la milice rebelle leur tombe dessus.
Incapable de manœuvrer et d’utiliser sa supériorité numérique, l’armée du Schleswig-Holstein se fait massacrer par des miliciens plus mobiles et bien entrainés.

Ils essaient de s’enfuir mais beaucoup meurt noyés.
Les pertes rebelles sont inconnues mais l’armée ducale perd 7000 hommes dont 600 cavaliers lourds (un tiers des chevaliers du duché meurt ce jour-là).

Le territoire restera libre jusqu’à sa soumission en 1559 par le roi du Danemark Frédéric II (rien à voir avec l’Empereur Frédérick II du Saint Empire Romain Germanique et ami d’Hermann de Salza).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !