Calendrier republicain

Le calendrier républicain français

Le calendrier républicain n’est pas resté en France très longtemps, seulement 14 ans.
Pourtant il a donné plusieurs dates encore connues aujourd’hui comme le 18 brumaire, le jour du coup d’état de Napoléon à Saint-Clou.

Mais à quoi correspond-il ?

 

Ce calendrier est créé par Gilbert Romme, un homme politique à la tête de la commission chargée d’organiser un nouveau calendrier, l’ancien étant jugé trop lié à la religion chrétienne.

Le calendrier est organisé en 12 mois de 30 jours chacun et de 5 jours (ou 6 pour les années bissextiles) de plus pour collé à l’année tropique.
Les noms des mois correspondent à des aspects du climat ou à des activités paysannes.
Les semaines comptent 10 jours et prennent le nom de decade.

Maintenant que l’on a dit tout ça, voyons ce que cela donne concrètement.

Saison

Mois

Signification

Equivalent moderne

Automne

 

 

 

 

Vendémiaire

Période des vendanges

22 septembre – 21 octobre

 

Brumaire

Période des brumes et brouillards

22 octobre – 20 novembre

 

Frimaire

Période des froids

21 novembre – 20 décembre

Hiver

 

 

 

 

Nivôse

Période de la neige

21 décembre – 19 janvier

 

Pluviôse

Période des pluies

20 janvier – 18 février

 

Ventôse

Période des vents

19 février – 20 mars

Printemps

 

 

 

 

Germinal

Période de la germination

21 mars – 19 avril

 

Floréal

Période de l’épanouissement des fleurs

20 avril – 19 mai

 

Prairial

Période de récolte dans les prairies

20 mai – 18 juin

Eté

 

 

 

 

Messidor

Période des moissons

19 juin – 18 juillet

 

Thermidor

Période des chaleurs

19 juillet – 17 aout

 

Fructidor

Période des fruits

18 aout – 16 septembre

 

 

Les jours de l’année est caractérisé par un produit, une plante, un animal ou un outil caractéristique du terroir français.

Et c’est pour cela que le calendrier républicain ne dépassera pas les frontières de la France.
Voulu comme un calendrier universel, il est très fortement lié à la France et à l’activité paysanne qui avait, à l’époque, une très grande place dans l’économie du pays.

Entré en vigueur le 6 octobre 1793 (ou 15 Vendémiaire an II), il est aboli le 9 septembre 1805 (ou 22 fructidor an XIII). Cependant, il n’était déjà plus très utilisé depuis la période consulaire, même pour les actes publics, et encore moins dans la vie de tous les jours.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !