Oignon

Le chant de l'oignon

Alors que Napoléon se promène dans son camp avant la bataille de Marengo (qu’il remportera et qui mettra fin à la 2e Campagne d’Italie) en ce 14 juin 1800, il tombe sur deux grenadiers entrain de se préparer des tartines.

Il les accosta alors :

« Que diable frottez-vous donc sur votre pain ?

- C’est de l’oignon mon général !

- Ah ! Très bien, il n’y a rien de meilleur pour marcher d’un bon pas vers la gloire »

 

De l’amour des grenadiers pour l’oignon, qui deviendra le légume emblématique de la Grande Armée, viendra un chant militaire : la chanson de l’oignon.
Ce chant, d’un auteur inconnu, est toujours présent dans les registres de la Légion Etrangère et il est régulièrement chanté par des militaires de ce corps.

Cette chanson fait partie, avec le Chant du Départ, des chants emblématiques du Premier Empire.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !