Tsunami lisbonne

Le séisme de Lisbonne en 1755

culturalis Par Le 02/07/2021

Il est 9h40 en ce 1er novembre 1755 quand Lisbonne se met soudain à trembler.

Un séisme d’une magnitude comprise entre 8,5 et 9 a alors lieu a environ 400 kilomètres au large de la ville.

 

La forte secousse est suivie par un énorme tsunami avec des vagues de 15 mètres et des incendies qui ravagent la ville pendant des jours.
85 % de la superficie de Lisbonne est rasée et près de 60 000 habitants sur 240 000 perdent la vie.
De nombreux bâtiments et livres inestimables furent perdus dans le désastre tel que l’hôpital royal de Tous les Saints (le plus grand du monde à l’époque et qui brûla avec tous ses patients dedans), de nombreuses églises et palais mais aussi les riches collections de tableaux, de livres et de rapports dont les comptes rendus originels des explorations de Vasco de Gamma.

Si Lisbonne fut particulièrement touchée, le séisme fut ressenti jusqu’en Finlande et tua 10 000 personnes en Afrique du Nord et notamment au Maroc.
Les vagues créées par la secousse traversèrent de longues distances avant de s’échouer. Des vagues de 3 mètres de haut touchèrent les côtes anglaises et d’autres d’1,80 mètres arrivèrent de l’autre côté de l’Atlantique jusqu’à la Martinique.

 

Les ravages de ce phénomène rarissime (1 tous les 1 500 ans) eurent de très profondes conséquences à plus long terme.

La reconstruction coûta au Portugal entre 1/3 et la moitié de son PIB ce qui mit définitivement fin à son âge d’or et à ses restes de rêves de restauration de son empire colonial.
Les ports espagnols de Cadix, Séville et La Corogne furent aussi durement touchés ce qui chamboula le commerce atlantique qui se tourna alors vers les ports plus au nord de la France, des Pays-Bas et de la Grande-Bretagne.
C’est la fin de la suprématie maritime espagnole dans l’Atlantique.

Suite à cette catastrophe, le roi du Portugal envoya à de nombreuses églises et villages des questionnaires pour recueillir des informations sur ce qui s’est passé pendant les secousses : c’est le début de la sismologie.

 

Côté culturel, le séisme est représenté dans dans plusieurs jeux et livres dont Candide de Voltaire.
Une vidéo sur ce livre sortira d’ailleurs ce mercredi sur la chaîne YouTube La Bibliothèque de l’Histoire.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.