Operation jericho

Opération Jéricho

18 Février 1944 à Amiens.
Plusieurs explosions retentissent à la prison et à proximité.
La prison vient d’être victime d’un bombardement aérien.

Le bâtiment principal est très sévèrement touché et d’immenses plaques de bétons d’effondrent à l’intérieur et sur les détenus.

Malgré les possibilités d’évasion, peu de prisonniers s’enfuirent, bloqués par la peur d’être retrouvé et exécuté par les allemands ou encore que leurs proches ne subissent des violences.

Sur les 700 prisonniers de l’établissements (détenus de droit communs ou politiques), 105 perdirent la vie dans ce bombardement, une attaque baptisé « Opération Jéricho ».
Elle avait pour but d’aider à libérer des résistants enfermés dans la prison.

Néanmoins, depuis quelques années, des chercheurs remettent en cause cette version en raison de l’absence de résistants ou d’agents alliés dans la prison.
Cette attaque aurait ainsi prit part à l’ «Opération Fortitude » qui visait à faire croire aux allemands à un débarquement dans le Pas-De-Calais.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !