Pendaison

"Pendre haut et court" : d'où ça vient?

Quand on souhaite aujourd’hui se venger de quelqu’un en l’humiliant en public, on dit souvent que l’on va le pendre haut et court ».

Mais cette expression a une origine qui nous ramène quelques siècles plus tôt …

La pendaison est un châtiment utilisé depuis fort longtemps.
On trouve ainsi des traces de pendaison pendant l’Antiquité romaine où elle était infligée aux voleurs nocturnes de récoltes.

La mise à mort par pendaison se popularise alors pendant le Moyen-Age et de telles exécutions ont lieu régulièrement.
La pendaison avait lieu sur la place du village pour marquer les esprits et c’est alors qu’est né l’expression « pendre haut et court ».

En effet, le condamné était pendu le plus haut possible afin de rendre son décès visible par le plus grand nombre. Et la corde était la plus courte possible par soucis d’économie (en raison du nombre d’exécutions) mais aussi car l’on considérait que le condamné avait moins de valeur que le prix de la corde.

Cette expression continuera d’être utilisée dans les Antilles lors de l’âge d’or de la piraterie. La vue des pirates pendus dans les ports et laissés ainsi pendant des semaines devaient dissuader d’autres personnes de devenir pirates à leur tour.

En France, la pendaison n’est plus utilisée depuis la fin de la Révolution de 1789 mais elle continua d’être employée dans d’autres pays et est encore une méthode de mise à mort dans plusieurs pays du monde tels que l’Inde, l’Iran, le Japon, Singapour ou encore la Syrie.

5 votes. Moyenne 4.80 sur 5.