Les merveilles du monde moderne Partie 2

A l’origine 21 à la suite d’une sélection de la New Seven Wonders Fondation (une association d’architectes de renommée mondiale et non liée à l’UNESCO), les 7 merveilles du monde moderne sont le résultat du vote de plusieurs millions d’internautes en 2006.

Voir la partie 1

 

Le Sanctuaire Historique de Machu Picchu

Le sanctuaire historique de Machu Picchu est un parc s’étendant sur plus de 32 000 hectares dans les Andes au Pérou pour protéger de nombreuses en voie d’extinction mais aussi dMachu picchue multiples ruines incas dont la cité de Machu Picchu est le cité le plus important.

A 2438 mètres d’altitude, la cité se déploie sur deux sommets rocheux :

Le Huayna Picchu ou « Jeune Montagne »
Le Machu Picchu ou « Vieille Montagne » qui donne son nom à la ville

La région fut habitée dès le VIIIe siècle avant J.C avec des traces de terres agricoles.
Néanmoins, la construction de la ville ne débuta pas avant le XVe siècle.

A l’effondrement de l’empire Inca sous les attaques des conquistadors espagnols, la construction de la cité n’était pas terminée et contrairement aux croyances, elle ne fut pas oubliée.
Même si plus personne n’y allait, les autochtones de la région connaissaient son existence.

Elle fut redécouverte en 1911 par Hiram Bingham.

Le site, qui servit de sanctuaire religieux et de résidence pour l’empereur, est aujourd’hui considéré comme une œuvre majeure de l’architecture inca et est inscrit depuis 1983 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

 

Chichen ItzaChichen itza

Ancienne ville maya située dans la péninsule du Yucatan au Mexique, Chichen Itza était le centre religieux le plus important des mayas.

Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1988, c’est l’un des principaux site touristique du Yucatan.

Le site est habité depuis le VIIIe siècle en raison de la présence de cenotes proches.
Les cénotes (puits naturels) étaient des sources d’eau rares et précieuses dans cette région.

Lors de la conquête espagnole, la ville devint la capitale espagnole mais fut très vite abandonnée.

Le site fut redécouvert en 1904 et des travaux de restauration commencèrent en 1922.

Des traces de peintures sur certaines façades laissent penser aux chercheurs et archéologues que le site pouvait être très coloré à l’époque et non pas gris comme aujourd’hui.

 

Le Colisée de Rome

« Le véritable cœur de Rome n’est pas dans le marbre du Sénat, il est dans le sable du Colisée »Colisee
Cette phrase, du sénateur Gracchus dans le film Gladiator de Ridley Scott, résume ce qu’est ce monument pour Rome : un lieu et un bâtiment majeur. Et il reste encore aujourd’hui l’un des symboles de la ville.

Entre 50 et 80 000 places, 187 mètres de long, 155 de large et une hauteur de plus de 50 mètres, c’est LE Colisée, l’endroit de divertissement par excellence pour les habitants de la capitale de l’Empire.

Exécutions, combats contre des animaux, batailles navales avec inondation de l’arène (les naumachies ou navalia proelia) t surtout des combats de gladiateurs ont régulièrement lieu entre ses murs.

Sa construction commença en 70 et s’acheva 10 ans plus tard. Il accueillit des jeux pendant 500 ans. Il fut ensuite utilisé comme habitation, atelier d’artisan, siège d’ordre religieux, forteresse, carrière ou encore comme sanctuaire de la religion catholique.

 

Le Taj Mahal

Considéré comme un joyau de l’art et de l’architecture moghol (style qui assemble des inspirations islamiques, iraniennes, ottomanes et indiennes), le Taj Mahal est un des sites touristiques les plus visités et célèbres d’Inde.Taj mahal

Signifiant « Couronne du Palais » en persan, ce monument est un mausolée de marbre blanc édifié par l’empereur moghol (et non pas mongol) pour son épouse, morte en donnant naissance à leur 14e enfant.

L’épouse, décédée en 1631, sera inhumé dans le bâtiment à la fin de sa construction (de 1631 à 1648) et sera rejointe par son mari à son trépas en 1666.

Visité par 10 millions de personnes par an, le monument est victime de sa popularité et de sa couleur blanche.

En effet, pour réduire la pollution, de très nombreuses mesures ont dû être prise :

Forte limitation du trafic routier dans une large zone autour du site
Hausse régulière du prix d’entrée pour les étrangers
Un nettoyage coûteux tous les 2 ans pour redonner au marbre sa couleur blanchâtres.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire