Hermann von Salza, le plus grand Grand Maître des Chevaliers Teutoniques

Meme s’il n’est que le 4e Grand Maitre de l’Ordre Teutonique, c’est bien Hermann von Salza qui est considéré comme son véritable fondateur mais aussi comme un de ses membres les plus importants.
Guerrier, diplomate, voyageur et ami des puissants de l’époque, il amena l’Ordre Teutonique vers sa gloire et la mission qui deviendrait la sienne pendant les siècles qui suivront : la christianisation des païens en Europe de l’Est.

 

I - Jeunesse et début au sein de l’Ordre TeutoniqueHermann von salza

On ne connait pas grand-chose de la jeunesse d’Hermann von Salza.
On sait qu’il est né en 1179 en Thuringe dans une famille de gouverneurs dépendant du landgrave de Thuringe. On sait également qu’il a 2 frères, Gunther et Hugo.

Il part en Terre Sainte avec le landgrave de Thuringe vers 1196.
On perd ensuite sa trace et on ne se sait pas quand il intègre l’Ordre Teutonique, un ordre de chevalerie allemand.

On sait en revanche qu’il devient le 4e Grand Maitre de l’Ordre en 1209.

Meme s’il entreprenait de nombreux voyages pour étendre l’influence de l’ordre, comme nous le verrions plus tard grâce à ces relations, il œuvra également en Terre Sainte.

Il prend part à la 5e Croisade et à la prise de Damiette en 1219 et il cherchera à convaincre Frédérick II, Empereur du Saint Empire Romain Germanique de prendre la tête de la 6e Croisade.

Mais le plus grand travail d’Hermann von Salza fut d’implanter l’Ordre autre part qu’en Terre Sainte.

 

II - De la Hongrie à la Prusse, un déménagement des objectifs et intérêts de l’OrdreEtat teutonique

L’objectif original des ordres de moines-soldats tels que les Templiers, les Hospitaliers ou les Teutoniques est de protéger les pèlerins qui voulaient se rendre en Terre Sainte.

Néanmoins, ils se transforment peu à peu en bras armé de la conversion chrétienne (et en administrateur de vastes domaines).
Et des infidèles ou des païens, il n’y en a pas qu’en Terre Sainte.

Ainsi, grâce aux relations d’Hermann von Salza, les Teutoniques obtiennent un territoire en Hongrie de la part du roi André II pour combattre ses ennemis païens.
Cependant, il se rend vite compte que les chevaliers allemands sont là en conquérant et qu’ils ne vont pas lui rendre les territoires qu’ils conquièrent.

Effrayé par leur efficacité, (il est dit que « l’Ordre est comme le feu dans les poumons, comme une souris dans un sac à dos, comme une vipère dans le sein), le roi André II les chasse de Hongrie.

Déconcerté par cette aventure hongroise, Hermann ne laisse pas tomber et, grâce à son influence, l’ordre obtient une nouvelle possibilité d’implantation en européenne à côté de la Vistule ) la demande du duc de Mazovie.
Ils devront combattre et convertir les Prussiens et les peuples baltes païens comme les Lituaniens.

Ce territoire deviendra la base du premier état monastique au monde (dont la carte à droite montre l'étendue maximale).

 

III - Un diplomate au service de l’Ordre et de Frédérick IIChevalier teutonique

Hermann von Salza est un fin diplomate qui a ses entrées dans de très nombreux endroits.
Il s’entend très bien avec le Pape et l’Empereur du Saint Empire Romain Germanique et ami Frédérick II.

Il sert d’ailleurs d’intermédiaire à plusieurs reprises entre les deux hommes et travaillera à lever l’excommunication dont Frédérick II est frappé. Il organisera en partie le mariage entre l’empereur et la fille du roi de Jérusalem et ira négocier pour lui avec le roi du Danemark.

Les excellentes relations avec l’Empereur et le Pape l’aident à consolider l’Ordre Teutonique (dont vous pouvez voir un chevalier tout équipé à droite) en obtenant l’intégration dans l’ordre des chevaliers Porte-Glaive en 1237 et en obtenant la publication de la Bulle d’or de Rimini, un texte qui confirme la cession de territoire en Prusse aux chevaliers teutoniques.

 

Il mourra en 1239 dans le nord de l’Italie en cherchant un remède à une maladie qui le rongeait depuis plus d’un an.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire