La conquête italienne du Somaliland

Se déroulant du 3 au 19 août 1940, la campagne italienne pour conquérir le Somaliland britannique est la seule victoire italienne lors d’une opération menée en solo contre les Alliés.
C’est également la première colonie britannique à être perdue pour le Royaume-Uni.

 

I - Contexte de la campagneMussolini empire romain

L’ambition internationale de Mussolini est de replacer l’Italie sur le devant de la scène internationale en constituant un nouvel Empire Romain et la conquête de l’Éthiopie entre 1935 et 1936.
Mais au moment de l’entrée de l’Italie dans la Seconde Guerre Mondiale le 10 juin 1940, son armée n’est pas de taille pour un conflit de longue durée en Afrique et elle n’est pas très performante.
Pour plus d’informations sur l’armée italienne de l’époque et plus particulièrement sa composante blindée, vous pouvez consulter les 3 vidéos sur le sujet par la chaîne YouTube « Stevius, l’histoire sans limite ».

Les consignes de l’état-major sont donc de ne s'attaquer qu’aux territoires limitrophes des colonies italiennes.
L’offensive pour la conquête du Somaliland est donc décidée fin juin et elle est lancée le 3 août 1940.

Pour cette opération, l’armée italienne dispose de 24 000 hommes sous les ordres du général Guglielmo Nasi.
En face se trouve les troupes franco-britanniques.
4 000 britanniques (5 bataillons d’infanterie et un corps de cavalerie de dromadaires) débarqueront dans le pays les 7 et 8 août pour la défense. Les français feront plusieurs missions de reconnaissance et de bombardements des positions italiennes mais arrêtèrent toute aide à l’armistice du 24 juin.

 

II - La conquête du Somaliland

L’objectif de la campagne est la prise de Berbera, la capitale du pays.
Pour y accéder, les italiens disposent de 3 routes possibles.Somaliland 1940

Ils divisent alors leurs forces pour avancer sur toutes ces routes en même temps et encercler les anglais.

Le 5 août, le port de Zeilah est prit.
Le 7 et 8 août, les troupes britanniques débarquent à Berbera et se positionnent sur les collines entourant la ville pour se préparer à la défendre.

Les troupes italiennes arrivent tout de même à prendre les collines les unes après les autres à partir du 11 août et arrivent à empêcher les contre-attaques ennemies.

Les anglais, en sous-nombre, sont soumis à une forte pression et la situation devient critique pour eux malgré une certaine résistance.
Le 16 août, l’évacuation des civils et des soldats par la Royal Navy commence et se poursuivra jusqu’au 19 août 1940.
L’Italie est alors maître de Berbera.

 

III - Conséquences

Cette campagne est une victoire pour le pays de Mussolini et sera la seule victoire du pays pendant la Seconde Guerre Mondiale sans l’appui allemand.

Pour ce résultat, l’Italie perdra 435 morts et 1530 blessés.
En face, les britanniques déplorent 38 morts, 102 blessés et 120 disparus.

Le Somaliland est la première colonie britannique à tomber aux mains de l’Axe de la guerre.
Cependant, cette occupation sera de courte durée.

Avec les défaites de l’Italie en Afrique (notamment avec la campagne d’Égypte), les Alliés reviendront dans la région l’année suivante et le Somaliland sera reprit en avril 1941.

  • 1 vote. Moyenne 4 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam