La bataille de Montgisard

Simplement évoquée dans le film « Kingdom of Heaven », la bataille de Montgisard est une victoire éclatante du roi de Jérusalem Baudouin IV Le Lépreux sur Saladin.

 

I - ContexteEtats latins d orient

A l’issue de la première croisade en 1099, plusieurs Etats Latins d’Orient sont créés :
- Le Royaume de Jérusalem
- Le Comté d’Edesse
- La Principauté d’Antioche
- Le comté de Tripoli

A la chute d’Edesse, une deuxième croisade est lancée en 1147 et, malgré l’échec de celle-ci, relance l’intérêt pour les grands chevaliers occidentaux d’aller en Terre Sainte.

En 1177, le comte de Flandres Philippe d’Alsace arrive en Terre Sainte accompagné d’une armée.

A son arrivée, le roi Baudouin IV trop faible à cause de sa lèpre, lui propose de prendre la tête d’une opération conjointe avec les byzantins contre l’Egypte de Saladin.
Il refuse, ne voulant que protéger le territoire et non mener la guerre chez les voisins.

Cela ne l’empêchera pas de rejoindre le comte de Tripoli pour assiéger en septembre 1177 la forteresse de Hama (ce qui sera un échec) et d’assiéger la forteresse de Harenc début novembre 1177.

Le roi de Jérusalem ayant envoyé des troupes au siège de Hama, il ne reste presque plus de défenseurs pour protéger le royaume.

Apprenant cela, Saladin décide d’attaquer avec 30 000 hommes. Il rentre dans le royaume et se dirige vers Ascalon.
Baudouin IV part de Jérusalem mi-novembre avec tous les hommes qu’il trouve, c’est-à-dire 80 templiers, 500 hospitaliers et 4 000 fantassins, dérisoire face à l’armée de Saladin.

Il arrive à Ascalon et se retrouve assiéger par Saladin. Il tente une sortie mais se fait vite repousser.

Soudain, Saladin lève le siège et se dirige vers le cœur du royaume vers Ramla qu’il prend puis se dirige vers Mirabel et Lydda. Mais, pensant que la défense chrétienne est brisée, il laisse son armée se disperser dans la zone pour piller la région.

 

II - La bataille

Et Baudouin va profiter de cette occasion pour tenter le tout pour le tout.

Il rassemble tous ses hommes avec les templiers (et leur maître Eudes de Saint Amand) et les hospitaliers (accompagné de leur Maitre Roger de Moulins).

Il prend sa petite troupe, fait un crocher par le nord et tombe le 25 novembre, près de Montgisard, sur l’armée de Saladin, affaiblie par une maladie attrapée pendant sa dispersion et qui ressemble fort à une gastro-entérite.

Les croisés lancent alors une charge furieuse contre l’armée de Saladin qui reste extrêmement confiante grâce à son écrasante supériorité.

L’armée chrétienne enfoncent et pulvérise les lignes musulmanes.
Les soldats de Saladin se font massacrés et sa garde personnelle est obligée de se sacrifier pour permettre au sultan de s’enfuir.

Montgisard

III - Conséquences

Les croisés perdent environ 1 000 hommes dans cette bataille qui voit l’armée de Saladin se faire complètement dissoudre. On estime que seul 10% de cette armée à survécu à la bataille.

Saladin fuira l’armée chrétienne qui tente de le poursuivre jusque dans le Sinaï. Il rentre au Caire début décembre 1177, juste à temps pour démentir la nouvelle de sa mort lors de cette bataille (ce qui a réellement failli lui arriver).

Les croisés et Baudouin IV, alors âgé de 16 ans, sortent couvert de gloire de cet affrontement et les ordres religieux qui ont menés la charge chrétiennes (les hospitaliers et les templiers) gagnent un immense respect dans l’armée musulmane.

Les croisés ne sauront pas profiter de cette victoire pour se mettre à l’abri des attaques musulmanes.

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire