L'Ordre de la Toison d'Or

Inspiré de l’Antiquité et des mythiques aventures de Jason et des Argonautes pour aller chercher la Toison d’Or, le duc de Bourgogne Philippe le Bon décida de créer un nouvel ordre de chevalerie qui continue, aujourd’hui encore, d’exister.

 

I - Histoire de l’ordrePhilippe le bon

L’Ordre de la Toison d’Or (dit aussi Toison d’Or ou Toison) est un ordre de chevalerie créé par Philippe le Bon (dont vous pouvez voir un portrait à droite) en 1430 à l’occasion de son mariage avec Isabelle du Portugal.
L’objectif premier du duc de Bourgogne est de se rapprocher de sa noblesse mais cet ordre lui servira également à honorer ses proches et ses amis.

A la mort de Philippe le Bon, son fils Charles le Téméraire prend la tête de l’ordre. Puis ce fut au tour de Maximilien Ier de Habsbourg.
Celui-ci n’est pas l’héritier de Charles mais comme ce dernier n’a pas d’héritier et que Maximilien à épousé la duchesse héritière de Bourgogne, celui-ci prend la tête de l’ordre.
C’est ainsi que, de Grand-Maitre en Grand-Maître, l’ordre finit par être dirigé par Charles Quint, le plus grand empereur des Habsbourg de l’histoire. Il décide de faire de l’Ordre de la Toison d’Or la distinction et l’ordre de chevalerie le plus important de la monarchie habsbourgeoise (une des plus puissante de l’époque).

L’Ordre devint la propriété de la branche espagnole des Habsbourg à l’abdication de Charles Quint jusqu’à la guerre de Succession d’Espagne. A la suite de celle-ci, le nouveau roi continue de décerner cette distinction mais la branche autrichienne des Habsbourg décide également de la décerner.
Il existe donc aujourd’hui deux ordres de la Toison d’Or. Mais seul l’ordre espagnol est reconnu par la France.

 

II - Organisation de l’Ordre

L’organisation de l’ordre est définie par deux textes :Insigne de la toison d or
- Les statuts qui fixent les buts de l’ordre, sa discipline, le nombre de chevaliers ainsi que leur mode d’élection
- Les ordonnances qui fixent les devoirs des officiers de l’ordre

Cette confrérie a donc pour objectif de défendre la chrétienté et la chevalerie.
Ses effectifs sont fixés à 25 au départ puis ce nombre sera augmenté à 31 puis 51 ce qui est encore le cas aujourd’hui.

Les chevaliers étaient élus par les autres chevaliers de l’ordre mais, depuis 1559, la nomination des chevaliers dépend uniquement du Grand-Maître de l’Ordre, qui est aujourd’hui le roi d’Espagne.

Chaque chevalier doit porter en public l’insigne de l’ordre, un collier d’or avec une alternance de fusils (terme pour désigner les briquets à l’époque) et de pierres à feu avec, au bout, une toison en or.
Ces colliers appartiennent à l’ordre et doivent être rendus à la mort des chevaliers.
L’ordre à connu des membres illustres tel que Charles Quint, Louis XV et Louis XVI, Elisabeth II du Royaume-Uni ou encore Nicolas Sarkozy.

 

Nicolas sarkozy

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire