Le prix Nobel

Chaque année, c’est un des rendez-vous télévisuels de décembre. La remise des prix Nobel fait la une des journaux papiers et télévisés.
Mais qu’est-ce que le prix Nobel et d’où vient-il ?

I - L’origine du prixAlfred nobel

A l’ouverture du testament d’Alfred Nobel, les lecteurs découvrent une demande surprenante.
L’inventeur suédois de la dynamite demande la création d’une institution qui récompense chaque année les personnes ayant rendues de grands services à l’humanité en permettant une amélioration ou un progrès important dans les cinq domaines importants que sont la paix ou la diplomatie, la littérature, la chimie, la médecine et la physique.
Il laisse sa fortune issue de son invention pour récompenser financièrement les gagnants.
Cet argent est à utiliser librement par les lauréats il est principalement utilisé par les gagnants pour continuer à financer leurs recherches sans craindre de pressions extérieures.
C’est ainsi que la Fondation Nobel vit le jour le 29 juin 1900 et les premiers prix furent remis le 10 décembre 1901, cinq ans après la mort d’Alfred Nobel.

II - Les règles d’attribution des prix Nobel

Parmi toutes les règles d’attribution, un des plus importantes a été donné par le testament d’Alfred Nobel. En effet, la nationalité d’un chercheur ne doit en aucun cas influencer la décision du jury.

En dehors de ça, comment sont choisit les gagnants du prix Nobel ?
D’abord, les instituts et les académies de Suède doivent proposer des noms de personnes ou d’institutions qu’ils jugent susceptibles de recevoir le prix.
Ces propositions peuvent également être faites par des personnes reconnues dans le domaine du prix ou encore par des figures d’autorités internationales tel que des parlementaires ou des présidents.
Ensuite, un comité spécial (de cinq académiciens élus pour 3 ans) fait alors une pré-sélection qui sera suivi par une dernière sélection de cinq nominés par les académies de Suède avant l’été.
Le lauréat est ensuite choisit début octobre après plusieurs discussions entre les académies. Les quatre personnes recallées seront alors réinscrites automatiquement pour les sélections de l’année suivante.

Les autres règles du Nobel impliquent que maximum trois personnes peuvent recevoir un prix chaque année (pour récompenser plusieurs membres d’une même équipe de recherche) et que le lauréat doit être vivant. Aucun prix Nobel ne peut ainsi être décerné à titre posthume, une des raisons pour lesquelles Mendeleïev n’a pas reçu le prix Nobel.

Prix nobel

III - Les disciplines absentes

Parmi les disciplines absentes, on peut remarquer celle des mathématiques. L’explication qui tourne beaucoup serait que la femme d’Alfred Nobel l’aurait trompé avec un mathématicien. Cependant, cette explication est impossible. En effet, Alfred Nobel ne s’est jamais marié et ni lui ni sa maîtresse n’ont rencontré le mathématicien dont il est question dans cette histoire, Gösta Mittag-Leffler. Une autre explication serait que les découvertes en mathématiques à l’époque de Nobel est étaient trop peu nombreuses et importantes pour qu’il demande la création d’un prix pour cette discipline. Les avis divergent toujours et l’on ne saura surement jamais la véritable raison.
Néanmoins, les mathématiciens peuvent recevoir la médaille Fields depuis 1936, souvent présenté comme l’équivalent d’un prix Nobel mais avec quelques différences.

Un domaine trop récent pour être connu de Nobel est l’informatique. La création en 1966 du prix Turing corrige cela pour récompenser une contribution majeure et durable dans le domaine informatique.

On peut également mentionner le domaine musical absent des prix Nobel mais récompenser par d’autres prix depuis pour récompenser les meilleurs pianistes, solistes ou joueurs d’instruments.

 

Un article sur le prix Nobel ne serait bien entendu pas complet si on ne mentionnait pas certains de ces lauréats les plus célèbres.
On peut ainsi nommer Marie Curie (Nobel de Physique en 1903 pour son travail sur la radiation et Nobel de Chimie en 1911 pour la découverte du polonium et du radium), Albert Einstein (Nobel de Physique en 1921 pour l’explication de l’effet photoélectrique) ou encore Robert Koch (Nobel de médecine en 1905 pour la découverte de la bactérie responsable de la tuberculose et la fondation de la bactériologie).

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire