Le grenat, pierre précieuse soeur du rubis

Pierre connue et utilisée depuis des milliers d’années, le grenat ressemble visuellement à un rubis foncé.

 

I - Le grenat à travers l’Histoire

Connu et utilisée de puis plusieurs milliers d’années, le grenat n’a pas toujours été appellé ainsi.


Nommé anthrax par Théophraste puis carbuncullus par Pline l’Ancien.Fibule grenat
Le nom actuel apparait plus récemment, en 1270, sous la plume du philosophe allemand Albert le Grand. Il l’aurait appellé ainsi en raison de sa couleur (malum granum signifiant grenade) ou alors en raison de sa forme (granum signifiant grain).

Le grenat a d’abord été utilisé comme abrasif puis, par les escrocs, comme substitut au rubis. Mais les différences de dureté entre les deux pierres permettaient de déjouer les arnaqueurs.

L’essor de l’utilisation du grenat eut lieu après la chute de l’Empire Romain d’Occident. Les joaillers barbares utilisèrent les grenats pour créer de nombreux bijoux et notamment des fibules (agrafe qui servait à fixer les extrémités des vêtements) pour les mérovingiens.

 

II - Les différentes utilisations du grenatGrenat

L’utilisation principale du grenat se situe bien sûr dans la joaillerie. On a pu le voir précédemment, les barbares et les mérovingiens utilisaient le grenat dans leurs bijoux.

Il y a aussi, plus récemment, le développement d’une industrie joaillère dans le Roussillon qui s’est basé sur les différents minéraux locaux (dont le grenat qui est majoritaire). En plein essor au XIXe puis en déclin au XXe siècle, cette activité existe encore aujourd’hui et le « grenat de Perpignan » dispose même d’un label d’incitation géographique.

Le grenat a aussi une utilisation dans l’industrie. On se sert de cette pierre en tant qu’abrasif mais aussi dans les systèmes de découpe au jet d’eau.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire