Guerre civile italienne

La guerre civile italienne 1943 - 1945

De 1947 à 1990, la doctrine officielle en Italie était que, à partir de 1943, les partisans et résistants avaient menés aux côtés des Alliés une guerre de libération de leur pays face aux allemands ainsi qu’un combat antifasciste face à Mussolini.

Mais la réalité est peut-être plus compliquée que cela.
Donc reprenons un peu le cours de l’histoire.

Dans le camp de l’Axe depuis le début, l’Italie de Benito Mussolini ne brille pas vraiment sur le plan militaire.
Les défaites en Afrique et le débarquement allié en Sicile entraîne la destitution et l’arrestation du Duce le 24 juillet 1943.

Suit alors une période de quarante-cinq jours, où le gouvernement italien est dirigé par le maréchal Badoglio, qui se termine par la signature d’un armistice entre le Royaume d’Italie et les Alliés qui est annoncé le 8 septembre 1943 (quelques jours après le déclenchement de l’Opération Avalanche).

Mais la libération de Mussolini le 12 septembre par un commando SS et la création de la République Sociale Italienne (RSI) contrôlée par le Duce place les italiens face à un choix cornélien : trahir le Duce (et entrer dans la résistance aux côtés des Alliés) ou trahir le roi Victor-Emmanuel III (et combattre aux côtés des allemands dans les rangs fascistes).

C’est alors le début d’une guerre civile entre les deux camps qui donnera lieu à son lot d’exactions et de banditisme dans les territoires soumis aux lois de la RSI et du royaume.
La conquête des villes par les Alliés donnèrent ainsi lieu à des exécutions dans jugement qui coutèrent la vie à environ 12 000 personnes considérées comme fascistes ou collaboratrices (certaines par erreurs).  Un comportement analogue sera observé en France à la libération en 1944 et 1945.

Les deux camps s’appuieront sur leurs alliés et les épauleront dans les combats même s’ils ne gardent que des rôles secondaires dans l’affrontement entre les Alliés et les allemands.

Mussolini sera capturé puis exécuté par les partisans le 28 avril 1945 alors qu’il se préparait à fuir vers la Suisse.
La guerre civile prit fin le 2 mai de la même année par la capitulation allemande en Italie et la victoire du Royaume et des Alliés.

La monarchie prendra fin en juin 1946 à la suite d’un référendum qui donnera naissance à la République italienne, régime encore en vigueur aujourd’hui.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.